Table ronde digitale autour de l’Initiative Services Publics 

Tfanen-Tunisie créative a organisé, le 11 mars 2021, une table ronde en ligne pour présenter les différentes missions de l’Initiative Services Publics aux directeurs généraux du Ministère des Affaires Culturelles et aux consultants-experts qui en ont la charge.

L’initiative Services Publics a été conçue et menée en étroite collaboration avec le Ministère des Affaires Culturelles et a été lancée en juin 2020. Elle consiste à appuyer le Ministère techniquement et financièrement pour la mise en place de projets prioritaires et restructurants et s’adresse principalement aux acteurs et opérateurs culturels publics en vue d’instaurer de nouveaux modes de gouvernance, indispensables au renforcement du secteur et à sa réforme.

Douze projets, portés par des institutions publiques, ont été sélectionnés par le Ministère pour faire l’objet de cette Initiative.

Table ronde Initiative Services Publics : Objectifs et enjeux

Cette table ronde a pour objectif d’identifier les recoupements et les enjeux communs entre les douze projets menés dans le cadre de l’Initiative Services Publics et de mettre en perspective les possibilités de collaboration entre les institutions bénéficiaires qui sont principalement des EPNAs (Etablissements Publics à Caractère Non Administratif) et différentes directions du Ministère des Affaires Culturelles.

Dans son mot d’ouverture, M.Bilel Aboudi, responsable national du Programme d’Appui à la Culture en Tunisie (PACT)  et représentant le Ministère des Affaires culturelles,  a indiqué que l’Initiative Services Publics est en cohérence avec les cinq priorités des politiques culturelles nationales (voir ci-dessous). Elle est partie intégrante de Tfanen, mécanisme d’appui fruit de la relation bilatérale et de la vision commune entre la Tunisie et l’Union Européenne, pour le soutien de la politique culturelle tunisienne.

Il a également souligné que suite à un accord avec les différentes parties prenantes du projet Tfanen, et particulièrement les membres de l’EUNIC et la délégation de l’Union Européenne, il a été décidé, depuis 2019, de doter le secteur public d’un mécanisme d’appui. Rappelons qu’au départ, Tfanen a été déployé pour appuyer la société civile et le secteur privé.

M. Aboudi a ajouté que cette réunion marque un tournant historique pour les politiques culturelles publiques et que cette initiative, bien qu’elle soit amorcée dans les dernières phases de Tfanen, vient en soutien aux priorités culturelles en Tunisie.

A cet égard, M. Aboudi a remercié tous les responsables du Ministère et les responsables des établissements sous-tutelle ainsi que les représentants de Tfanen pour avoir participé à la réussite de la mise en œuvre des projets qui s’inscrivent dans l’Initiative Services Publics. Il a salué particulièrement les compétences tunisiennes qui ont déployé beaucoup d’efforts en vue de mener à bien les différentes actions de cette initiative notant à cet effet que la majorité des experts travaillant dans ces différentes missions sont tunisiens.

Il a indiqué dans le même sillage que bien que ces missions concernent divers sous-secteurs de la culture, un fil conducteur les relie.  Elles concrétisent de surcroit les nouvelles priorités du Ministère des Affaires Culturelles qui sont regroupées en cinq axes essentiels*.

Dans le même ordre d’idées, M. Damien Helly, Team Leader du projet Tfanen, a confirmé que l’Initiative Services Publics s’inscrit dans un esprit de réforme des politiques culturelles et que les projets sont mis en œuvre dans une dynamique reflétant une volonté de changement. Il a également insisté sur la cohérence globale de ces projets. « L’objectif est de trouver les connexions entre les différentes missions, de partager les compétences et les savoirs et de conduire un échange de connaissances », a-t-il affirmé. L’Initiative poursuit une vision de durabilité et sera dotée, en dialogue avec le MAC qui l’adoptera, d’un plan de suivi et évaluation comprenant des indicateurs à moyen et long terme pour s’assurer de l’impact des missions de Tfanen au-delà du programme Tfanen.

Pour sa part, Mme Soumaya Gharsallah- Hizem, chargée de l’Initiative Services Publics a présenté les douze projets** qui ont démarré en juillet 2020. Ces projets sont considérés comme prioritaires et structurants et bénéficient d’un budget global de 415 K euros.

Plusieurs institutions bénéficient de cette initiative à l’instar du Centre National du Cinéma et de l’Image, du Musée d’Art moderne et Contemporain, de l’Agence de Mise en Valeur du Patrimoine et de Promotion Culturelle, de la Bibliothèque Nationale, du Centre des Musiques Arabes et Méditerranéennes, du Théâtre de l’Opéra de Tunis…

Les projets portent principalement sur la digitalisation, l’élaboration de stratégies sur le long terme pour plusieurs établissements du MAC et la valorisation du patrimoine.

Les douze projets seront clôturés en 2021, avec l’ambition de doter les institutions qui en bénéficient de nouveaux outils et méthodes de travail, indispensables pour développer de nouvelles politiques culturelles publiques.

Un plan de suivi et évaluation à moyen et long terme sera adopté par le Ministère avec l’appui de Tfanen afin d’assurer la durabilité des missions de l’Initiative Services Publics.

*Axes prioritaires du Ministère des Affaires Culturelles :

  • Axe 1 : La culture un vecteur essentiel d’intégration sociale et territoriale
  • Axe 2 : Les Industries Culturelles et Créatives : un levier du développement durable et de l’économie immatérielle
  • Axe 3 : Un cadre juridique et institutionnel décentralisant, propice et encourageant des initiatives culturelles
  • Axe 4 : Une gestion plus efficace du patrimoine aux niveaux de la protection et de la valorisation
  • Axe 5 : Une diplomatie culturelle plus dynamique au service de l’attractivité du pays

** Liste des projets de l’Initiative Services Publics :

  1. La numérisation du Guichet Unique du Centre National du Cinéma et de l’Image (CNCI)
  2. La réalisation d’une plateforme digitale de gestion des subventions publiques attribuées par le MAC
  3. Développement d’une plateforme digitale pour le réseau des bibliothèques publiques
  4. La mise en service du chèque culturel
  5. La préparation de l’ouverture du Musée d’Art moderne et Contemporain prévue en 2021 (muséographie, recrutements, organigramme, budget fonctionnel, tarifs d’accès, …)
  6. L’élaboration d’un diagnostic et d’élaborer une stratégie d’action pour les festivals au profit de l’Etablissement National pour la Promotion des Festivals et des Manifestations Culturelles et Artistiques (ENPFMCA)
  7. La réalisation d’une stratégie de communication pour le patrimoine au profit de l’Agence de Mise en Valeur du Patrimoine et de Promotion Culturelle (AMVPPC)
  8. La mise en place du projet du Musée du patrimoine écrit initié par la bibliothèque nationale (BNT)
  9. Lancement d’une plateforme digitale pour de la gestion de la collection nationale d’arts plastiques
  10. La réalisation d’une plateforme de diffusion et de valorisation de musique traditionnelle pour le Centre des Musiques Arabes et Méditerranéennes (CMAM).
  11. L’élaboration d’un plan stratégique pour le Théâtre de l’Opéra de Tunis
  12. L’établissement d’une Feuille de route pour développer les industries culturelles et créatives en Tunisie.

 

tfanen