Lab 2 Tfanen Tunis : Aboutissement du premier cycle de Labs régional digital pilote

Tfanen – Tunisie Créative a organisé, les 3 et 4 février 2021, le deuxième laboratoire digital pilote d’apprentissage et de partage (Lab 2 Tfanen) qui a réuni des acteurs culturels du gouvernorat de Tunis. Il s’insère dans  le cadre de la continuité du premier Lab digital Tunis organisé en Décembre 2020

Tfanen se réoriente vers la digitalisation des Labs

Avec la pandémie, l’activité des Labs Tfanen a ralenti. L’interdiction des activités culturelles a freiné la réalisation du planning de l’année 2020. Pour s’adapter à la crise, il a été décidé de se réorienter vers leur digitalisation.

Ce cycle de Labs (Le Lab 1 et 2) consacré à la région de Tunis est le premier d’une série de Labs digitaux. En effet, un calendrier a été mis en place pour l’année 2021 avec un objectif d’organisation de laboratoires d’apprentissage et de partage en ligne. Il est également prévu de digitaliser les outils didactiques et de les partager avec le grand public.

Déroulement du cycle des Labs

Le Lab 1 a été consacré à l’identification des besoins des participants en tant qu’acteurs culturels. Ces besoins ont été regroupés en 3 thématiques :

  • La digitalisation des activités culturelles
  • La décentralisation/démocratisation de la culture
  • L’approche participative des acteurs culturels

Le Lab 2 avait pour premier but d’initier les participants aux outils d’analyse et de diagnostic stratégique appliqués aux thématiques choisies lors du Lab 1. Le deuxième but était de mener un débat structuré sur des thématiques transversales de l’écosystème culturel dans le nouveau contexte impacté par le Covid.

Pour ce faire, les acteurs culturels ont bénéficié de deux formations : l’une en diagnostic stratégique et l’autre en formulation des objectifs stratégiques et théorie de changement.

Ils ont également été répartis en 3 équipes pour réaliser des activités en groupe. En premier lieu, ils ont identifié les problématiques liées à chaque thématique tout en analysant leurs causes profondes. En deuxième lieu, ils ont réfléchi à des actions pour répondre à une problématique centrale.

De ces actions, 3 idées de projets ont émergé.

Les participants conçoivent des idées de projets

La première équipe a visé la professionnalisation des jeunes des quartiers défavorisés passionnés des arts vivants. Les actions proposées sont l’organisation d’une résidence artistique et d’un spectacle en ligne. Ce projet sera réalisé en partenariat avec les centres de recherches et les instituts spécialisés dans les arts vivants.

La deuxième équipe a décidé de travailler sur la décentralisation des prises de décision en impliquant le ministère des Affaires Culturelles, les directeurs des institutions culturelles et éducatives, la société civile, le secteur privé et les amateurs des activités culturelles. Le but est d’organiser des réunions régulières et d’impliquer toutes les parties prenantes dans la planification des programmes culturels.

La troisième équipe a proposé la création d’une plateforme numérique regroupant toutes les initiatives artistiques et culturelles. L’idée est de répertorier par région les différentes initiatives tunisiennes. Ce projet sera réalisé en partenariat avec le TICDCE (centre international d’économie digitale culturelle de Tunis), des entreprises privées et la société civile.

Ces 3 idées de projets ont marqué la fin de ce premier cycle de labs régional digital. Pour le mener à bien, deux outils digitaux ont été utilisés : l’application de visioconférence, Microsoft Teams et la plateforme de collaboration interactive, Miro.

Les participants ont témoigné de leur satisfaction quant au déroulement de l’événement et moyens techniques utilisés.

tfanen