PACT

Le programme d’appui au secteur de la culture en Tunisie (PACT)  est un programme financé par l’Union Européenne (UE) en coopération avec le gouvernement tunisien qui vise à soutenir la redéfinition de la politique culturelle (axe 1) et la restructuration du secteur culturel (axe 2) dans le contexte de la nouvelle gouvernance que connait la Tunisie d’aujourd’hui.

  • Le premier axe vise à soutenir la redéfinition de la politique culturelle en Tunisie. Il est mis en œuvre à travers un contrat de jumelage institutionnel entre le Ministère des Affaires Culturelles tunisien (MAC) et le Ministère Français de la Culture.
  • Le deuxième axe est matérialisé dans le projet Tfanen – Tunisie Créative

Les deux axes travaillent en étroite collaboration, sous la coordination du Ministère des affaires culturelles Tunisien afin de garantir un impact durable sur le secteur culturel en Tunisie.

Un budget total de 6 millions d’euros a été alloué pour la mise en œuvre de ce programme bilatéral.

Objectifs du PACT 

Objectif global : Contribuer à affirmer et renforcer le rôle stratégique de la culture dans le projet societal de la Tunisie, comme vecteur de développement économique et social, et facteur de citoyenneté et de cohésion.

On distingue trois objectifs spécifiques :

Objectif spécifique 1 : Soutenir la structuration du secteur culturel afin de développer son impact social et économique

Objectif spécifique 2 : Promouvoir la diversité culturelle tunisienne et l’accès à la culture, à l’échelon local, national et international

Objectif spécifique 3 : Soutenir la liberté d’expression et de création, notamment des jeunes générations, et la professionnalisation des métiers de la culture

En ce qui concerne les questions transversales, le programme d’appui à la culture en Tunisie place le respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales, en particulier celles d’expression et création, au centre de ses actions. Ainsi, l’égalité entre les genres, la participation active des femmes, l’inclusion des groupes marginalisés, vulnérables et/ou minoritaires, sont pris en compte de manière spécifique dans la formulation et mise en œuvre de ce programme, qui souhaite valoriser la richesse et la diversité culturelle comme contributeurs de la cohésion sociale, du développement socioéconomique et citoyen de la Tunisie, ainsi que de l’Etat de droit.