5*5
  • Association massart pour une culture alternative
  • Direction Générale de la Promotion Sociale DGPS (Ministère des affaires sociales) , Centres de défense et d'intégration sociales à Douar Hicher, Fouchana et Soukra, Centre de la protection sociale des enfants à Tunis (Ezahrouni) et le centre social d'observation des enfants à Manouba.
  • Fonds d’engagement culturel local 2017
  • Ariana, Ben Arous, La Manouba, Tunis
  • Théâtre, Musique, Cinéma, Graffiti
  • 8 mois
  • 122,290.000 dt
  • association.massart2012@gmail.com
Descriptif

Le projet vise à promouvoir les arts et la culture en tant qu’outils de cohésion sociale et de réintégration de jeunes en difficulté dans cinq Centres publics de Défense et d’Intégration Sociale (CDIS). Les institutions concernées sont situées dans quatre quartiers prioritaires de la capitale (Douar el Hicher, Fouchana, Zahrouni et Mallassine), et l’intervention combine formations, spectacles et aménagement de salles de théâtre de poche dans les centres.

Impact et réalisations du projet : 

L’association Mass’Art s’est appuyée sur ses partenariats avec cinq centres sociaux pour y organiser plus de 120 ateliers de musique, théâtre interactif, graffiti et cinéma au profit de 79 jeunes âgés de 10 à 18 ans. Le ministère des Affaires sociales a directement facilité cette approche inter-centres en fournissant les permis de déplacement et les moyens de transport pour que les bénéficiaires puissent circuler entre les CDIS. Le projet pérennise ce travail d’éveil artistique par l’aménagement d’une salle de théâtre de poche au sein de chaque centre bénéficiaire. Dans cet environnement de travail exigeant, l’engagement continu des adolescents des centres, qui ont choisi de venir régulièrement à l’espace de l’association, et ce, même après la fin des ateliers, démontre la pertinence et l’intérêt de ce travail de médiation par l’art.

Presse